Historique

Né dans la boutique de forge du grand-père d’Alan Côté, le Café de la Vieille Forge a débuté ses opérations modestement en 1983. En compagnie de quatre jeunes médecins venus s’établir en région, Alan Côté et ses compagnons ont investi un peu d’argent et beaucoup d’amour pour créer ce café-théâtre. À cette époque, le lieu culturel a accueilli une panoplie d’artistes établis tels les Lelièvre, Rivard, Séguin, Flynn, Forestier et des artistes émergents de l’époque, comme Luc De Larochellière, Linda Lemay et Isabelle Boulay.

En 1991, la Vieille forge fut démolie afin de construire un nouveau Café à quelques cent mètres de l’ancienne forge, grâce à une subvention du gouvernement fédéral. En 2001, Bernard Landry, alors Premier Ministre du Québec, inaugurait le Village en chanson avec son Café, son Camp chanson et son Théâtre. S’il était déjà le lieu d’accueil du Festival en chanson de Petite-Vallée, il allait en devenir l’âme, la figure de proue et le lieu emblématique qui allait propulser l’événement dans toute la francophonie.